technikart 93
Technikart n°93 - Juin 2005
Bertrand Burgalat vs Stupeflip - La musique peut-elle survivre au business?
(extrait)
... Au Secours Les Inconnus!
Stupeflip - J'adore Etienne Charry, son groupe Oui Oui... On dirait des comptines pour enfants.
B. Burgalat - Vous avez tous les deux l'influence Gotainer! Est-ce que le rap des Inconnus a été une influence?
Stupeflip - Je vais te dire un truc horrible, mais leur morceau Rappent Tout, je trouve que c'est une tuerie.
B. Burgalat - Quand on bossait avec Michel Houellebecq sur son album et qu'on lui parlait de musique, il te disait qu'il y avait eu Neil Young et le rap des Inconnus, ah ah ah! Attends, ces mecs-là, ils nous ont qunad même débarrassé d'Indochine pendant dix ans, ce n'est pas rien, et aussi de tous les alternos. Putain, s'ils étaient encore là aujourd'hui, ils nous lamineraient toute la nouvelle scène française!

Que messieurs Burgalat & Stupeflip se rassurent, Captain Détendu, qui avait arrangé toutes ces perles de parodies pour Les Inconnus, oeuvre encore et toujours sur le créneau, et tourne en ridicule depuis 1999 (au sein de TIMEC, avec Popsanova, Los Lobes, Dj Guarana, etc.) l'essentiel de la pop avariée, de Dallas jusqu'à Popstars, en passant par la french touch , le trip hop et une bonne partie des musiques dites électroniques... On attend désormais son album "L'île de la détentation"!!