djouls
Djouls - Stupid breaks

"Djouls... comme le Dj?". "Non... comme le site web, Djouls.com!!". La blague commence à être éculée...
Djouls, fondateur de T.I.M.E.C., a bien failli laisser le groupe et le label sur la touche lorsqu'il part faire le pitre chez Universal Music en 2000 (en tant que directeur artistique virtuel avec balanceleson.com), juste après avoir achevé le site du Professor Oz. Heureusement, la major française n'aura pas su le garder sous sa coupe et il revient en 2002 retrouver ses farfelus préférés pour réaliser le site de Ark, celui de Grant Phabao, lancer Saounds.com, un guide de téléchargement de mp3 subversif, Timec.net, le site du label et du collectif du même nom, Havanito.com un guide d'achat de compilations opiniâtre, et enfin superviser la réalisation des trois premiers albums de T.I.M.E.C. (le groupe) et collaborer à ceux de Popsanova, Captain Détendu et Grant Phabao! Mais où trouve-t-il le temps de produire ces Stupid Stupid Breaks, Dimomomo, I Used To Smoke, Lemoncurry et autres Dans les bras de Tony (qu'il diffuse allègrement en mp3), tout en participant à des groupes aussi absurdes que le JeSaisPas Orchestra, Molesting Laura ou The Incredible Melting Entertainment Compagnons??? Vivement l'album solo: ca devrait être finement débile...